Le Service Public de l’Orientation


Rappel du contexte politique et stratégique de l’orientation en France

Le système de l’orientation est en cours de changement. Les réformes actuelles de la décentralisation et de la formation professionnelle auront des conséquences sur l’organisation des structures, les personnels et les services d’orientation. De même, la loi d’orientation et de programmation pour la refondation de l’Ecole de la République du 8 juillet 2013 ainsi que la loi relative à l’enseignement supérieur et la recherche du 22 juillet 2013 et les initiatives qui en découlent visent à améliorer le passage de la formation au travail, en rénovant, notamment, le système de l’orientation.

Loi relative à la formation professionnelle et nouvelle étape de décentralisation

L’État prépare depuis 2013 l'acte III de la Décentralisation qui se tient en trois volets,


Création d’un service public régional de l’orientation

Cette loi confie aux Régions le pilotage des politiques de l’emploi, de la formation et du soutien aux PME sur leur territoire, notamment par la reconnaissance d'un "service public régional de la formation" (SPRF).

Ce texte créé également un "service public régional de l’orientation" (SPRO) qui devra mettre à disposition de tous, des informations relatives aux formations et à l’insertion professionnelle.

Afin d’anticiper la mise en place de ce nouveau service public, les Ministères de l’éducation nationale et de l'emploi et l'association des régions de France, procèdent depuis la rentrée 2013 à une expérimentation dans huit régions : Aquitaine, Bretagne, Centre, Limousin, Pays de la Loire, Rhône-Alpes, Auvergne et Poitou-Charentes (sept académies - Bordeaux, Grenoble, Lyon, Limoges, Orléans-Tours, Nantes, Rennes). L'enjeu de cette expérimentation est de tester cette nouvelle gouvernance mais également de préparer la coordination qu'un SPRO nécessite. Une "charte de l’expérimentation du service public régional de l’orientation" a été établie en septembre 2013 et s'applique aux structures d'orientation  intervenant dans le périmètre du SPRO.

Dispositif de conseil en évolution professionnelle (CEP)

Dans le cadre du SPRO, cette loi a également créé un nouveau dispositif : le conseil en évolution professionnelle (CEP). Ainsi, les salariés, demandeurs d’emploi, jeunes sortis du système scolaires pourront accéder gratuitement au CEP aura une mission d’information et d’accompagnement des personnes. Cinq opérateurs sont désignés par la loi pour mettre en œuvre le CEP : Pôle emploi, l’Apec, les Cap emploi, les missions locales, et les Opacif, organismes paritaires collecteurs agréés au titre du congé individuel de formation.


A consulter

La loi du 24 novembre 2009 institue un service public de l'orientation (SPO).
Le CAS analyse son déploiement sur le territoire, les modalités de son pilotage et ses effets sur l'organisation des services d'orientation.
Consulter la note
  • Rapport de l'IGAS sur le Service Public de l'orientation (SPO) (05/04/13)
  • L’IGAS, l’IGAENR et l’IGEN ont rendu leur rapport sur l’évaluation de la mise en œuvre du service public de l’orientation (SPO). - Lire le rapport de l'IGAS

Le Service Public de l'Orientation : point d'étape de la mise en oeuvre

Le service dématérialisé

Au niveau national

Centre Inffo a été désigné comme le «chef de projet de la maîtrise d’ouvrage» du portail Internet du Service Public d’Orientation. Gratuit et accessible à tout usager, le portail "Orientation pour tous" a été lancé officiellement  le 5 décembre 2011. 


 Au niveau régional

Le CARIF Espace Compétences développe et anime le portail www.emploiformationpaca.org depuis 2006 et propose un service totalement gratuit : une plateforme téléphonique
n°Vert 0 800 600 007