Le centre de ressources régional sur l'orientation, la formation et l'emploi en Provence-Alpes-Côte d'Azur état | région | partenaires sociaux

L'actualité

Résultats : 499
Transitions collectives : le nouveau parcours de formation pour anticiper et accompagner la reconversion des salariés
Votre entreprise connaît des mutations dans son secteur d’activité ? Votre emploi est fragilisé par la crise et vous souhaitez vous reconvertir ? Que vous soyez employeurs ou salariés, Transitions collectives, va vous permettre d’élaborer facilement et près de chez vous des projets de reconversion professionnelle.

Déployé depuis le 15 janvier 2021, Transitions collectives a pour objectif de donner, en ces temps de crise, de la visibilité aux employeurs comme aux salariés. Basé sur le dialogue social, il permet :
- aux entreprises d’anticiper les mutations économiques de leur secteur d’activité et de s’y préparer dans un climat apaisé ;
- aux salariés de bénéficier d’une formation financée par l’Etat, tout en conservant leur rémunération et leur contrat de travail, dans le but d’accéder à un métier porteur au niveau local.

Qui contacter ?
Pour les entreprises
- Votre association Transitions Pro
- Votre OPCO

Pour les salariés :
- Le service des ressources humaines de votre entreprise.
- Votre conseiller en évolution professionnelle (CEP) : mon-cep.org ou apec.fr pour les cadres
- Votre association Transitions Pro

Source : travail-emploi.gouv.fr
Télétravail en période de COVID-19
- La mise en place du télétravail est-elle une obligation pour l’entreprise ?
- Quelles sont les règles applicables en ce qui concerne le dialogue social et la mise en place du télétravail ?
- Mon employeur peut-il m’imposer le télétravail ?
- Mon employeur peut-il me refuser le télétravail ?
- Un salarié isolé peut-il rejoindre son lieu de travail de manière exceptionnelle ?
- Puis-je continuer mon stage en télétravail ?
- Puis-je continuer mon apprentissage en télétravail ?
- Puis-je choisir mes jours télétravaillés ?
- Peut-on m’obliger à poser des congés payés et télétravailler en même temps ?
- Puis-je être au même moment en activité partielle et en télétravail ?
- Où puis-je trouver des conseils sur la mise en œuvre du télétravail ?
- En télétravail, dois-je respecter des horaires de travail ?
- En télétravail, ai-je droit à des temps de repos et moments de déconnexion ?
- Y a-t-il des limites aux moyens que peut utiliser mon employeur pour contrôler le travail à distance de ses salariés (logiciels de surveillance sur les ordinateurs professionnels, webcams, appels réguliers) ?
- Dois-je garantir à mon employeur un espace de travail dédié pour télétravailler (superficie, bureau, etc.) ?
- En télétravail, suis-je obligé d’utiliser mon ordinateur personnel ?
- Si mon employeur ne peut pas me fournir l’accès à mes mails et données professionnelles (accès VPN), peut-il me refuser le télétravail ?
- Les télétravailleurs bénéficient-ils des titres restaurants ?
- Les salariés bénéficient-ils de la prise en charge mensuelle de leur titre de transport par leur employeur lorsqu’ils télétravaillent à domicile durant tout le mois ?
- Suis-je couvert en cas d’accident pendant mon télétravail ?
- Je suis travailleur frontalier en Allemagne, au Luxembourg et en Suisse. Puis-je bénéficier du télétravail ?
- Je suis travailleur frontalier en Allemagne, au Luxembourg et en Suisse. Est-ce que ma couverture de sécurité sociale sera affectée par une hausse du temps passé en télétravail en France ?

Toutes les réponses ICI

Source : travail-emploi.gouv.fr
Le ministère du Travail publie un "questions/réponses" sur le nouveau FNE-Formation
Dans le cadre des conséquences économiques liées à la crise sanitaire du Covid-19, le dispositif FNE-Formation a été repensé afin de répondre aux besoins des entreprises en activité partielle, en activité partielle de longue durée et des entreprises en difficulté par la prise en charge de coûts pédagogiques. En 2021, le FNE-Formation accompagne les entreprises proposant des actions de formation concourant au développement des compétences de leurs salariés et structurées sous la forme de parcours.

L’entreprise doit s’adresser à son opérateur de compétences. Un échange avec un conseiller constitue un préalable afin de préparer la demande FNE Formation et de récupérer le dossier de demande de subvention.

Ce document permet de clarifier les conditions permettant aux entreprises d’accéder à ce dispositif, de préciser quels sont les salariés éligibles au sein de ces dernières ou encore de préciser les prises en charge financières.

Source : travail-emploi.gouv.fr
L`obligation de formation des 16-18 ans
L’obligation de formation permet de repérer et d`amener vers un parcours d`accompagnement et de formation les jeunes en risque d`exclusion.

Est concerné tout mineur de 16 à 18 ans :
- en situation de décrochage du système scolaire
- diplômé ou non et qui n`est ni en emploi ni en éducation ni en formation.
Les mineurs de 16 à 18 ans placés en centres éducatifs fermés (CEF) satisfont à l`obligation de formation au titre des programmes soutenus d`activités scolaires et professionnelles

Deux outils sont dédiés aux jeunes ou aux familles qui souhaitent s`informer :
- un numéro vert : 0 800 122 500
- une plateforme en ligne : Nouvelles Chances
Au téléphone, les acteurs de l`orientation et de l`accompagnement, répondent en fonction de la région où habite le jeune, de manière à ce qu`il ait immédiatement en ligne un professionnel de sa région.

Entretien, diagnostic de sa situation, bilan de compétences…Tous les outils sont mis au service du choix du jeune. Ces solutions s’appuient sur les secteurs porteurs. L’orientation proposée aux jeunes prend en compte les filières qui offrent des perspectives solides : écologique, numérique, sanitaire et sociale, par exemple.

L`offre de solutions de l`éducation nationale est proposée par les réseaux Foquale . Elle comprend :
- le retour en formation dans un établissement scolaire, en voie générale, technologique ou professionnelle
- des actions de remédiation menées au titre de la MLDS visant à préparer progressivement le retour en classe
- des parcours personnalisés de retour en formation initiale
- des actions de formation combinées avec une mission de Service civique ou un stage en entreprise
- des actions de formation en lien avec les partenaires des PSAD
- l`accueil de jeunes dans des structures de retour à l`école de type microlycée.

L`engagement de Service civique est encouragé afin d`offrir un temps de remobilisation à ces jeunes leur permettant d`envisager ensuite de rentrer en formation ou en emploi dans des conditions plus favorables. En complément, il pourrait être proposé aux jeunes de s`engager dans des actions de bénévolat en s`appuyant sur le tissu associatif local.
L`engagement au Service national universel peut être fortement conseillé aux jeunes mineurs qui ne sont ni en emploi ni en éducation ni en formation depuis plus longtemps.

Infographie Obligation de Formation

Source : www.education.gouv.fr/
COVID-19 : un numéro vert pour les télétravailleurs en difficulté
Bien que le télétravail soit globalement bien accepté, il peut engendrer des troubles psychosociaux liés à l’isolement, à la complexité du management à distance, aux difficultés pour maintenir un équilibre entre vie professionnelle et personnelle et/ou à l’inadaptation de l’environnement de travail. Ces difficultés peuvent amener à des situations de « burn-out » professionnel.

Un numéro vert dédié à l’accompagnement des salariés des TPE et PME qui se sentent particulièrement isolés ou vivent difficilement l’exercice de leur activité en télétravail est disponible au 0 800 130 000. C’est gratuit et anonyme. La plateforme téléphonique mobilise des psychologues, spécialistes du travail, qui vous répondront gratuitement et de façon anonyme.

Elle est accessible 7j/7 et 24h/24 afin de vous écouter, de vous conseiller et de vous aider, et, le cas échéant, de vous orienter vers un médecin du travail, votre médecin traitant ou encore un professionnel de santé spécialisé …

Télécharger l`affiche A3 N° vert

Source : travail-emploi.gouv.fr
Région Provence-Alpes-Côte d'Azur Préfet de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur L'Europe s'engage en France Action co-financée par l'Union Européenne Erasmus