Le centre de ressources régional sur l'orientation, la formation et l'emploi en Provence-Alpes-Côte d'Azur état | région | partenaires sociaux

L'actualité

Résultats : 508
Naissance du "Collectif Femmes Engagées" avec pour ambition de sensibiliser les femmes chefs d`entreprises à l`engagement et à la prise de mandat.
Le Collectif Femmes engagées vient de voir le jour avec pour ambition de sensibiliser les femmes chefs d`entreprises à l`engagement et à la prise de mandat.
Un collectif regroupant six des quinze réseaux féminins liés à l`entreprenariat (Altafemina, Entrepreneurielles, Fares, Femmes cheffes d`entreprises (FCE), Provence Pionnières, PWN) que compte que le département des Bouches-du-Rhône, a récemment vu le jour.
Baptisé Collectif Femmes Engagées, il a été créée à l`initiative de femmes élues aux chambres de commerce de Marseille et d`Arles avec pour ambition de sensibiliser les femmes dirigeantes sur les prochaines élections aux CCI.
En effet, Delphine Defrance, élue à la CCIM-P, vice-présidente en charge du Développement Durable, qui préside le tout nouveau Collectif déclarée« Actuellement, à la chambre de commerce Marseille-Provence, sur soixante mandats, il n`y a que sept élues. Pour les prochaines élections, avec l`instauration de la parité, il pourra y avoir 22 femmes élues à la Chambre ».
Un 2ème atelier pédagogique aura lieu le 15 juin 2016 à Aix, 11 cours Gambetta, pour susciter d`autres candidatures feminines. Date limite de dépôt des candidatures le 24 juin auprès des syndicats patronaux CG PME et UPE13.
Pour plus d`information et lire l`interview de Delphine Defrance, rendez-vous sur le site Internet du Journal des entreprises
Le réseau Academia offre des possibilités de formation pour les praticiens de l`orientation dans les pays européens
Le réseau Academia offre aux participants une chance d`apprendre à connaître le système d`orientation et les pratiques d`orientation dans un autre pays européen . Chaque année, environ 250 professionnels de l`orientation prennent part à des échanges Academia .
Les échanges durent 1 semaine entre Février et Mai et ils sont financés par le programme ERASMUS + . Les participants reçoivent une subvention pour le logement , les voyages et les dépenses quotidiennes .
Les langues de travail des échanges sont l`anglais , le français, l`espagnol ou l`allemand . Certains pays organisent des cours de langues préparatoires pour les participants , et les participants peuvent également obtenir un laissez-passer de la mobilité Europass pour vérifier ce qu`ils ont appris au cours de l`échange .
Habituellement, la semaine Academia consiste en des visites dans des organismes d`orientation et de conseil , des échanges de pratique en groupe , des conférences et des stages d`observation des praticiens de l`orientation . Les échanges peuvent également se concentrer sur un thème . Par exemple:
- la prévention du décrochage
- les voies d`accès à l`enseignement supérieur
- la transition de la formation à l`emploi
- l`orientation dans l`enseignement supérieur
- la validation de l`apprentissage informel
- l`E- conseil , etc.
Les candidatures pour le printemps 2017 auront lieu à partir d`Octobre ! Plus d`information sur le site d`Euroguidance, sur la page dédiée
La Cour des comptes rend public un référé sur la prise en charge et le suivi des majeurs condamnés.
La Cour des comptes a rendu public, le 30 mai 2016, un référé sur la prise en charge et le suivi, par l`administration pénitentiaire, des majeurs condamnés.
Les lois pénales adoptées ces dernières années ont toutes eu pour objectif de favoriser la réinsertion des condamnés et de prévenir la récidive au moyen d`une individualisation des peines. Pourtant, le dispositif en vigueur comporte encore de nombreuses failles ou faiblesses, et le suivi et la prise en charge des personnes condamnées manquent parfois de cohérence et de continuité. En effet, la Cour des comptes constate des dysfonctionnements dans le suivi des détenus, en particulier "l`absence générale d`évaluation, complète et objective du condamné".
Elle invite donc, à consolider les services pénitentiaires d`insertion et de probation (SPIP) et à clarifier et renforcer leur coopération avec les juges d`application des peines.
Le Ministre de la Justice, répond pour sa part que plusieurs outils ont été expérimentés depuis 2014 et qu`un référentiel de la méthodologie de l`intervention des services d`insertion et de probation sera diffusé avant la fin 2016.Il proposera des outils théoriques issus d`études récentes internationales et des dispositifs pratiques. Il est actuellement toujours en négociation avec les syndicats. Les conseillers d`insertion et de probation des SPIP s`appuient donc en attendant sur une circulaire, imprécise, de 2008.
En réaction à ces conditions de travail, les conseillers d`insertion et de probation ont lancé un mouvement de protestation et émis des revendications.
Plus d`information sur ce référé et la réponse du Ministre de la Justice sur le site de la Cour des Comptes
Création d`un nouveau métier: l`accompagnant éducatif et social
Un décret et un arrêté du 29 janvier 2016 créent officiellement un nouveau métier dans le secteur médicosocial et, plus précisément, dans la prise en charge des personnes en perte d`autonomie. Il s`agit en l`occurrence du décret créant le diplôme d`État d`accompagnant éducatif et social et de l`arrêté précisant le contenu et le déroulé de la formation conduisant à l`obtention de ce diplôme.
Ce nouveau métier - qui n`a pas encore d`acronyme (AES ?) - remplace, en les fusionnant, deux autres diplômes d`État préexistants : celui d`auxiliaire de vie sociale (AVS) - plutôt orienté de fait vers les personnes âgées - et celui d`aide médicopsychologique (AMP), plutôt orienté vers les personnes handicapées.
Le décret est consultable Ici
L`arrêté est consultable Ici

Plus d`information Sur le site de l`Education Nationale
Source:Brève du Fil d`Info du GREF Bretagne (février 2016)
Le FAFIH met en ligne la quatrième édition des "portraits régionaux" pour mieux connaître le Tourisme en France
Depuis le 24 mai 2016, la quatrième édition des "portraits régionaux" du FAFIH, est en ligne.
Véritable outil d’aide à la décision, les portraits régionaux du FAFIH fournissent des éléments chiffrés et des analyses en matière de relation emploi/formation au niveau régional et infrarégional. Ils présentent un focus par région et activité de la répartition des 740 000 salariés et 211 400 établissements du secteur.
Cette 4ème édition des "portraits régionaux" proposent des données statistiques sur les flux d’apprentissage et l’implantation géographique des CFA liés à l’hôtellerie-restauration, aux loisirs et au tourisme et la répartition des dépenses de formation de l’OPCA par dispositif par région.

Quelques données pour la région PACA :
Concernant les établissements :
• Les établissements employeurs sont majoritairement des restaurants traditionnels (58%).
• Casinos et Instituts de Thalassothérapie sont bien implantés dans la région, principalement dans les Alpes-Maritimes et le Var.
• Sur ces 5 dernières années, le nombre d’établissements total connait une baisse légèrement plus marquée qu’au niveau national. (-5% contre -4%). Le recul est surtout le fait de fermeture d’un certain nombre d’établissements sans salariés.
• Les hôtels et débits de boissons subissent les pertes les plus importantes (-18% chacun). Les restaurants traditionnels employeurs affichent, eux, une progression de 6%.
Concernant les salariés :
• La région PACA se caractérise par une plus forte implantation de l’activité d’hôtellerie.
• L’emploi dans la région est également fortement impacté par les activités saisonnières (50 000 postes l’été et 9 000 postes l’hiver).
• 2/3 des salariés travaillent dans les Alpes-Maritimes et les Bouches-du-Rhône.
• Sur ces 5 dernières années, l’emploi salarié du secteur est légèrement positif avec +1,5%.

Vous pouvez consulter l’étude par région sur le site Internet du FAFIH.
Région Provence-Alpes-Côte d'Azur Préfet de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur L'Europe s'engage en France Action co-financée par l'Union Européenne Erasmus