Le centre de ressources régional sur l'orientation, la formation et l'emploi en Provence-Alpes-Côte d'Azur état | région | partenaires sociaux

Connaître les métiers

Ingénieur / ingénieure calcul

L'ingénieur calcul détermine les contraintes qui s'exercent sur les pièces à fabriquer : frottements, température, pression... Il en déduit leurs caractéristiques : dimensions, résistance des matériaux... L'ensemble est simulé sur ordinateur (écoulement de l'air sur une aile ou déformation consécutive à un choc), avec des logiciels de plus en plus sophistiqués. Une réelle attirance pour l'informatique et les mathématiques appliqués est indispensable.

Frottements, température, pression, à l'aide de logiciels pointus de calcul, l'ingénieur calcul étudie la résistance des matériaux et structures. Il peut exercer dans l'aéronautique, la prospection pétrolière, la construction ferroviaire, urbaine...

Nature du travail

Étudier chaque facteur

L'ingénieur calcul réalise des études avant la production d'un produit ou d'une structure. Il étudie sa taille, son poids, sa résistance, en incluant des facteurs comme la pression ou les frottements que la pièce devra subir. Grâce à des logiciels informatiques, il peut simuler le comportement des structures avant leur réalisation, entraînant un gain de temps dans la conception des produits et une optimisation des choix de matériaux. Le champ de ses calculs porte sur l'optimisation des formes aérodynamiques, les prévisions acoustiques, la combustion au sein d'un moteur, le taux de diffusion d'un polluant..

Assurer la fiabilité

L'une de ses spécialités : le crash test d'une voiture ou d'un avion, étape fondamentale qui permet de déterminer avec précision la résistance des matériaux et les caractéristiques mécaniques d'une pièce. Il veille ainsi à la conformité du produit avec les normes de sécurité

Anticiper

Enfin, l'ingénieur calcul établit un diagnostic physique, qui peut, par exemple, l'amener à modifier le dimensionnement initial du dessinateur-projeteur. La modélisation des pièces fait réaliser une économie de matières premières, et ses dossiers permettent de certifier que la pièce est conforme aux exigences. Il assure une veille constante dans son domaine

Compétences requises

Sens du détail et capacités d'analyse

Véritable expert technique, l'ingénieur calcul est un amateur de chiffres et de calculs, et doit avoir un sens du détail poussé. Aux connaissances techniques et logiciels, s'ajoutent de la créativité et des capacités d'analyse. Il ne doit pas seulement identifier les contraintes de réalisation, mais trouver aussi des solutions innovantes en ce qui concerne les matériaux ou les procédés de fabrication

Abstraction et responsabilités

L'ingénieur calcul doit avoir la capacité à se représenter des formes dans l'espace, avec ou sans support virtuel. Au sens des responsabilités, il doit allier une bonne connaissance des réglementations en vigueur. Anglais technique et veille technologique sont incontournables

Lieux d'exercice et statuts

Partout dans l'industrie

La fonction d'ingénieur calcul est le plus souvent occupée par de jeunes diplômés dans de nombreux secteurs d'activité comme l'automobile, l'aéronautique, la construction mécanique, le génie civil, la prospection pétrolière, la construction ferroviaire, la métallurgie, l'énergie... On trouve cette fonction dans les sociétés d'ingénierie, les bureaux d'études et, bien sûr, chez les développeurs de logiciels de calcul scientifique et la recherche en informatique

Plus ou moins polyvalent

Dans les grandes entreprises, l'ingénieur calcul est généralement spécialisé dans un domaine particulier. Dans une PME (petite et moyenne entreprise) en revanche, il sera plus polyvalent. S'il exerce en bureau d'études, son activité est enrichie d'une importante interaction avec les clients et il assure un rôle de conseil en tant qu'expert technique et travaille en relation avec le chef de projet

De nombreuses interactions

Dans l'industrie, l'ingénieur calcul travaille en lien avec les autres ingénieurs, notamment ceux liés à la conception et à la fabrication, mais aussi avec les prestataires et fournisseurs extérieurs.

Le marché du travail

 

Des emplois en perspective

Tant que l'on construira des bateaux, des voitures, des avions ou des trains, les ingénieurs calcul disposeront d'un vivier d'emplois. Et comme ce ne sont pas les seules industries qui ont recours à leurs services, leur insertion ne semble pas compromise. Il faut en moyenne entre 2 et 3 ,mois aux jeunes diplômés pour trouver un emploi. Les activités d'ingénierie, de contrôle et d'analyses techniques sont le troisième grand secteur en matière de recrutement après les services informatiques et la fabrication de matériels de transport

Une carrière évolutive

Après quelques années d'expérience, l'ingénieur calcul peut évoluer vers des postes d'expertise, de responsable de bureau d'études ou de responsable recherche et développement. Il peut également envisager de devenir ingénieur d'affaires s'il possède la fibre commerciale

Rémunération

Salaire du débutant

Variable en fonction du type d'entreprise et du lieu d'exercice

Accès au métier

 

Pour devenir ingénieur calcul, il faut être titulaire d'un bac + 5 (diplôme d'ingénieur, master).

    Niveau bac + 5
  • Diplôme d'ingénieur avec une spécialisation en calcul et modélisation, calcul scientifique...
  • Master mentions calcul haute performance, simulation , génie mécanique , informatique , mathématiques appliquées, statistique , mathématiques et applications , transport, mobilités, réseaux...
Fiche métier - Source des données

Les chiffres clés

Vous souhaitez visualiser les principales informations et évolutions du métier en région

Activer l'outil

Les offres d'emploi

Consulter les offres d'emploi correspondantes

Voir les offres

Consulter la Météo de l'Emploi

Voir le site

Les formations

497 formations correspondent à ce métier

Voir les formations
Région Provence-Alpes-Côte d'Azur Préfet de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur L'Europe s'engage en France Action co-financée par l'Union Européenne Erasmus